Botibol

By Posted in - Programmation on février 13th, 2011 0 Comments

Tout d’abord, un grand merci à tous ceux qui nous ont suivi durant ce weekend du Baionan Bar Fest #3 qui aura été une belle réussite !On se retrouve donc au Caveau des Augustins, le vendredi 4 Mars pour la suite de la prog avec notre pote Botibol !Ce sera l’occasion de découvrir sur scene son 1er album qui sortira quelques jours avant le concert.

Le premier disque de botibol, projet solo de Vincent Bestaven, verra le jour sur le label hiphiphip le 28 février. Douze titres dans lesquels de majestueuses polyphonies se lovent au creux de guitares singulières, portées par des arrangements précieux et des batteries minimalistes et percutantes. Sur scène, accompagné d’un batteur, botibol donne une autre dimension aux compositions, entre le dépouillement d’un folk authentique et des errances harmoniques et rythmiques, orchestrées par samplers et autres percussions.
« Si vous vous intéressez un tant soit peu à la littérature, vous aurez remarqués que ce nouvel artiste tire son nom d’une nouvelle de Roald Dahl. L’auteur de Gremlins et deCharlie et la chocolaterie raconte, dans Mr Botibol l’histoire d’un homme solitaire enfermé dans sa folie, ne vivant que pour jouer des concertos de grands compositeurs dans son salon. Heureusement, Vincent Bestaven n’a retenu que le nom et nous livre avec Born from a shore un album digne des meilleurs songwriter. Botibol peaufine un style profondément singulier, alimenté par des influences allant de Nick Drake (3AM) à Grizzly Bear (Walk Slowly) en passant par Arch Woodmann (Friends, Dancers). Avec Botibol tout semble beau. Sa musique nait d’un rivage (Born from a shore) où l’horizon est multicolore. Les douze morceaux (plus deux versions radio) possèdent des arrangements léchés dessinant par la même occasion les contours d’un folk ambitieux, mélodieux et résolument moderne. Avec sa voix ensorcelante, Vincent Bestaven a cette facilité déconcertante de garnir tout entier un espace avec seulement des mélodies appelées à s’incruster durablement dans le paysage folk pastoral. »

1ere Partie à confirmer: BoOZevSki

Please leave a Comment